hey toi ! la deuxième mise à jour a eut lieux
viens vite découvrir, les nouveautés !
eh eh on rend hommage à charlot
viens vite participer à la soirée
Est ce que t'as voté pour tes préférés ?
sinon dépêche toi, on attend tes choix !

Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis?
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 29.03.17 18:22

Trois semaines, encore une et j'aurai battu un record. Celui de ne pas lui adresser la parole, faire comme si il n'existait pas Même si ça me fait du mal , que ça m'énerve. Il comprend pas qu'il a beau me dire tout ce qu'il veut lui et moi, c'est écrit. C'est tout, c'est ainsi. Alors c'est pour ça que je suis là, dans cette soirée où l'alcool coule à flot. Au moins, je suis sur de ne pas le croiser. Car c'est pas assez grandiose pour lui, pas assez bien. Il me manque quand même. Je veux le voir ! Assise dans le sofa de celui qui organise la soirée, mon verre me donne l'impression de ne pas diminuer, tellement je suis perdue dans mes pensés. Il fait quoi Loris maintenant? Un soupir las sort de mes lèvres, il étudie quel question. Faut que je me le sorte de la tête. Mais rien n'y fait, il est toujours présent. Même quand je ferme mes yeux, il est là. J'en ai marre Ceux autours de moi sursaute avant de rigoler. Et moi, je décroise mes bras avant de boire cul sec mon verre. Puis petit à petit, mes pensés deviennent autres.

Marina, tu devrais arrêter de boire autant. Mon regard se pose sur l'un de mes camarades de classe avant de regarder mon verre et de sourire. Je fais ce que je veux. Loris va ... J'hausse les épaules avant d'éclater de rire. Il va rien du tout. Il est pas là D'habitude, je me serai calmée d'un coup. J'aurai déposé mon verre et croiser les bras pour le reste de la soirée. Dès qu'on me parle de lui, surtout quand je décide de tout faire pour ne plus penser à lui. Sauf que ce soir, je sais pas. J'ai envie de m'amuser. Laisse là donc s'amuser un peu, Denis. C'est rare de la voir ainsi. Je devrai peut être me méfier de celui qui parle-là, non? Surtout qu'il me resserre un verre d'alcool. Yeah! Toi, tu es mon pote.

Dis-moi, tu as un copain? Je chasse vite l'image de Loris qui apparait d'un coup dans mon esprit. On est pas ensemble et on le sera jamais. Je secoue la tête négativement. Oh! Une si jolie fille comme toi. Le pire c'est que je suis pas de son avis, pas du tout. Ma main se pose sur son torse pour le repousser un peu. Faut que je sois intelligente et jolie. Mais surtout intelligente. Ca plait aux garçons, non? L'autre ne dit rien, à la place, il attrape ma main. Il continue à me faire des compliments. Chose qui me change et moi, je me laisse berner par ses paroles. Puis il est pas mal dans son genre. C'est pas lui mais il est pas mal du tout. Il s'approche de moi, et je ne me recule pas. Il m'effleure et je ne dis rien. Sous les yeux surpris de mes camarades de classe. Si tu veux on peut aller autre part. J'hoche la tête en rigolant. Il attrape ma main pour me tirer vers la sortie. Sauf que je m'arrête d'un coup, lui lâchant la main. Et là, prise d'une folie passagère, je l'embrasse tout en ne quittant pas le nouvel arrivant du regard.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 9:38

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
Je laissais la chaleur intense du thé traverser ma gorge avec délice. Un sentiment de tranquillité s'était instauré en moi, et ce, depuis maintenant quelques temps, comme si tout ce qu'il y avait de stressant ou d'agaçant dans ma vie s'était déstructuré, pour finalement disparaitre tout court. Un sourire se dessina sur mes lèvres, profitant de ce répit passager, car je le savais, Marina reviendrait bientôt à la charge, elle ne partait que très peu de temps, comme pour montrer que finalement, elle avait de la volonté, qu'elle était capable de faire des choses pour elle et seulement elle. Sans moi. Et pour tout dire, c'était bien ainsi, elle pouvait prouver au monde qu'elle était moins idiote qu'elle pouvait paraître, et moi, elle me laissait en paix histoire que je puisse avoir le temps de me ressourcer comme il se devait.

Cependant, cette nuit fut le recommencement des ennuis et du stress. Le visage de Denis, un camarade de mon école de commerce, apparut sur l'écran de mon smartphone sous la sonnerie criarde des appels entrants. Soufflant, je décrochai. "Allô ?" Je fronçai les sourcils. "Comment ça complètement saoule ?" Je me raclai la gorge. "Où ça ?" Je me soupirais. "C'est qui ça Alexis ?" Je passais ma main sur mon visage, las. "Denis, je m'en fiche. Bonne soirée.." Et sur ce, j'appuyais sur le bouton tactile rouge avant de tapoter mes lèvres de mon téléphone cellulaire. A quoi jouait-elle en réalité ? Etait-elle vraiment prête à passer à autre chose ? A se jeter dans les bras du premier venu ? Je levai les yeux aux ciel, elle était tellement stupide, tellement... bête. Mon cerveau sembla se mettre en ébullition. Mais elle est saoule. Je fronçai les sourcils. Elle ne boit jamais d'alcool. Je soufflais. Elle ne sait pas c'qu'elle fait. Je me levai, pris mon manteau, glissa mes pieds dans mes chaussures, puis sorti à la va vite. A cette heure-ci, les routes étaient dégagées, du moins, assez pour avoir une circulation convenable. Aussi, prenais-je la voiture afin d'aller plus rapidement sur les lieux de la fête, non loin de mon lieu d'habitation. Je m'arrêtai trente minutes plus tard sur une place de parking juste à côté de l'appartement où la fête battait son plein. Je sortis de la voiture afin d'entrer dans l'immeuble, gravissant les étages au pas de courses. Denis apparut dans mon champ de vision. "Loris ! T'es v'nu finalement !" Je le poussais. "Elle est où ?" Il me désigna le couloir, que je m'empressais de rejoindre. C'est là que je la vis, enlacée dans les bras de ce Alexis que je ne connaissais guère. Si, peut-être de vue. Mais probablement qu'il était trop stupide pour que je veuille lui adresser la parole, ne serait-ce qu'un seul instant. J'attrapais le col de la jeune fille afin de la tirer en arrière, l'arrachant à son "coup d'un soir" sans grande peine. "Tu vois pas qu'elle est complètement ivre abruti ?" Je tournais les talons, la main toujours agrippée à son col afin de la trainer jusqu'à ma voiture. "Idiote !"
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 10:05

C'est certainement l'alcool qui m'aide à me lâcher, à rire encore plus que d'habitude. Sur l'instant, je ne pense pas à lui. Même si demain, comme chaque jour, il sera omni présent dans mes pensés. C'est ainsi depuis le lycée, c'est pire depuis le jour où je lui ai avoué mes sentiments. Alors je profite de la soirée, ce genre d'endroit où il ne met pas les pieds. L'autre me parle, flirte avec moi. Je sens les regards de nos camarades de classe surpris. Oui, je sais m'amuser, profiter de la vie moi aussi. Je vais pas passer le reste de ma vie à courir après Loris. Enfin, je me mens à moi-même. J'y tiens à mon dragon charmant.

La soirée se déroule étrangement au faite, le mec, je connais même pas son nom et pourtant, je le laisse faire. Je rigole plus que de raison. Et on dirait que ça l'amuse. Tant mieux, lui au moins me traite pas de fille stupide toutes les secondes. Alors quand il me propose d'aller autre part, j'hoche simplement la tête. Le laissant me conduire dans un couloir où il y a moins de monde. Sauf que ça doit pas se passer comme ça. Non! Loris doit arriver. Je le vois bien en armure tendre une épée pour combattre l'inconnu. Et je glousse en m'imaginant ça. Loris en preu chevalier, je dois vraiment être loin.

Pourtant, il est là. Non, je rêve. Il vient pas à ce genre de soirée. Sa voix se fait entendre, mon esprit me joue des tours. Même la silhouette qui s'approche de nous lui ressemble mais c'est pas lui. C'est ainsi que j'embrasse l'inconnu tout en ne quittant pas le nouveau venu du regard. Et en moins de trente secondes, je me sens tirer en arrière. Je le regarde en souriant à pleine dent, me retenant à grande peine de sauter sur place en tapant dans les mains. Il est venu, il est juste là pour moi. J'écoute pas ce qu'il dit ni la réponse de l'autre. Là, à cet instant c'est Loris qui est là. Il est venu juste pour moi et c'est beaucoup. Les brumes de l'alcool, ne m'aide pas à me rappeler qu'il est toujours venu quand j'avais besoin de lui.

Il me tire par le col de mon pull, et moi je fais signe à tout ceux qu'on croise. A lundi tout le monde Voilà, j'ai oublié l'autre. De toute manière, c'est toujours comme ça. J'oublie n'importe qui quand Loris est près de moi. Il me traite d'idiote et moi, je souris bêtement. Tu es venu !. Je me retourne pour aggriper son bras et me coller à lui. Tu es venu juste pour moi. Je dois sentir l'alcool et le regarder stupidement avec mon sourire énorme mais je m'en moque. Il fera comme si rien de tout ça ne s'est passé demain. Je savais que tu n'étais pas un dragon! Et voilà, que je pose ma tête sur son épaule tout en ne le lâchant pas. Il serait capable de partir maintenant qu'il m'a sorti de là. Tu es mon prince charmant... Prince Loris et moi, la princesse Marina. Trois semaines, j'ai tenu trois semaines, c'est un exploit. Il avance vers sa voiture et je le lâche en croisant les bras. Comprenant qu'il veut me reconduire chez moi. Je veux pas rentrer. Ma tête va de droite à gauche. Non non non! Je rentre pas. Faut pas être devin pour savoir la raison du pourquoi je veux pas rentrer chez moi. Mon père. Depuis le divorce de mes parents, j'habite avec mon père qui est très à cheval sur le fait que je rentre imbiber d'alcool. A vingt six ans, il risque encore de me punir de sortie. Je veux dormir dans tes bras. Et hop, je lui attrape la main. Dis oui

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 10:35

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
Elle me colle de plus belle tandis que je tente de la mettre dans la voiture. Elle s'accroche à moi, son haleine pue l'alcool, tant et si bien que j'ai du mal à rester à proximité de son visage. Elle se croit belle avec sa tête affreuse d'alcoolique. Elle pose sa tête sur mon épaule pour me dire des saloperies de fantasmes à la con. Je fais la moue, je fais la gueule même. Loin de moi l'envie d'être son prince charmant. J'ai pas non plus envie de dormir avec elle dans mes bras. Je n'ai pas envie de toute façon, d'être quoi que ce soit pour elle. En fait j'en sais rien, peut-être dis-je cela parce qu'elle m'énerve ce soir, parce qu'elle est saoule et prête à faire n'importe quoi. Non pas que je sois jaloux, mais je trouve les femmes ivres répugnantes, elles sont si faciles à abuser, qu'elles ne se rendent même pas compte qu'elles perdent toute dignité, toute fierté, toute féminité qui devrait pourtant faire parties d'elles, et ne jamais les quitter.

J'ouvre la portière et la pousse sur le siège côté passager avant de refermer la porte. Je soupire. Il faudra que j'amène mes vêtements au pressing dès demain. Et tout cela, à cause de cette idiote. Je souffle, las, encore et toujours, tout en faisant le tour de la voiture pour me remettre au volant. Comme si je n'avais que ça à faire de ma vie moi ? Aller chercher les imbéciles saoules dans des fêtes à la con. Mais voilà, elle était là maintenant, dans ma voiture, ayant peur que je la ramène chez elle. J'arquai un sourcil. "Je ne te ramènerais pas chez toi. Je n'ai pas envie que ton père ait honte de sa fille plus que ce qu'il n'a déjà honte." Je démarrais le moteur. Pour tout dire, cette escapade nocturne m'avait épuisé. Epuisé au point de ressentir jusqu'au bout de mes doigts, cette envie de dormir inépuisable. Je haïssais la sensation de ne pas être maître de tout. Une demi heure plus tard, nous nous garions dans le parking de la demeure familiale, une espèce de vieille bâtisse en plein milieu des immeubles de Paris. Je souriais. Enfin à la maison. Je sortais de la voiture, invitant la jeune fille à faire de même. Il fallait que je m'occupe un minimum d'elle. J'avais l'habitude avec Mia, mais j'aurai intérêt à prendre des pincettes avec elle. Il le fallait. On ne sait jamais.

Arrivés dans ma chambre, je fais coulisser la porte donnant sur ma salle de bain afin de remplir une baignoire d'eau chaude. Pas trop tout de même, histoire qu'elle ne râle pas. "Viens là.." Je l'observe sous toutes les coutures avant de lui ôter sa robe avec délicatesse, faisant bien attention de ne pas sembler la tripoter. C'est la première fois que je vois une fille à demi nue, et étrangement, c'est comme si ça me passait au dessus. J'ai beau la regarder, cela ne me fait rien, et j'ignore pourquoi finalement. Peut être est-ce parce que je ne suis simplement pas porté sur le sexe ? Je n'sais pas. Je l'attrape par le bras afin de la faire entrer dans l'eau, avant de pouvoir la savonner, histoire d'enlever cette odeur d'alcool répugnante. Suite à cela, je lui prépare un médicament pour la gueule de bois, mieux vaut prévenir que guérir. Je lui tend un verre d'eau, ainsi qu'un cachet. "T'es agaçante Marina."
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 11:24

Mes jérémiades ne lui font rien. Je devrai le savoir à force. Mais j'insiste. Me collant à lui. Rien, il me repousse. Il me repousse toujours que sans est devenu un jeu pour moi. Savoir combien de temps Loris va tenir. Dans mon était normal, il tient bon, parfois je me dis qu'il aime bien quand j'essaye d'être câline. Oh pas ce genre de chose que font les couples hein. Faudrait pas qu'il prenne peur. Non, juste ma tête sur son épaule quand il lit et que je ne bouge ni ne parle. Mais là, il apprecie pas du tout.

Dans la voiture, je croise les bras tournant la tête vers la vitre. Il va me ramener chez mon père. Ma mère voudrait que je prenne mon indépendance, que j'ai mon appartement ou un studio. Mais papa c'est une autre histoire. Je partirai de chez lui quand je serai mariée ou au moins fiancée. A mmoins qu'il se décide à voir ce qu'il a sous les yeux. Car Loris est considéré comme le gendre idéal dans ma famille. Après tout c'est de sa faute si j'ai eu mon bac, et que je suis en dernière année en commerce maintenant. L'échec il aime pas, et il est si beau quand il m'explique encore et encore la même chose. Sans s'énerver, car il s'énerve plus maintenant. Il soupire, me lance des regards noirs. Alors dans la voiture, je boude. papa a pas honte Je suis sa princesse, il m'aime mon papa.

Le trajet se fait dans un silence très relatif. Moi, qui rigole. Moi, qui chantonne. Qui lui montre des chats dans les rues. Et Loris, il dit rien. Il me regarde même pas. Alors je retourne dans mon coin bouder car c'est ainsi. Quand il se gare sur le parking de sa maison comme à chaque fois, je suis surprise. J'ai toujours trouvé ce lieu féerique. Une vieille bâtisse aux milieux d'immeubles plus modernes. C'est magique, pour moi en tout cas.

Dans sa chambre, je sais pas trop quoi faire. A part essayer de rester droite. Sauf qu'il me pousse vers la salle de bain. Et moi A, je le regarde remplir la baignoire. Avant qu'il me donne l'ordre de le rejoindre. Et c'est là qu'on remarque que j'ai bu. En temps normale, j'aurai protesté. C'est pas comme si c'était dans les habitudes de me faire déshabiller par un homme. Loin de là, très loin de là même. Tout ça par sa faute! Je me sens prête depuis longtemps mais lui doit me considérer comme une espèce à part. Mais pas comme une fille. Alors, c'est naturellement que je me retrouve en sous-vêtements devant lui, croisant les bras sur ma poitrine tout en rigolant. Il me laisse pas le temps de dire quoi sue ce soit, que je me retrouve dans la baignoire. C'est peut être le geste le plus tendre qu'il a eu envers moi pour le moment là. Loris qui me savonne, appuyant fort comme si j'étais tachée des pieds a la tête. Et moi, je dis rien. Pire je rougis. Ses mains passent sur ma peau, et c'est étrange. Sauf que doucement, je reviens à la réalité.

Réalité qui est là a côté de moi, un verre en main avec un médicament. Tu avais pas besoin de venir me chercher. J'attrape ce qu'il me tend lui tournant la tête. Tu aurais été débarrassé de moi. ou pas. Les effets de l'alcool diminue doucement dans mon organisme. Et je commence à me rendre compte de la situation. Juste pour m' embêter, je lève mon pied pour le faire retomber dans l'étendue d'eau, l'éclaboussant. Pourquoi tu es venu? Je sais me débrouiller seule. Sauf qu'il a toujours été là pour me sortir de n'importe quelle situation. Lui au moins me trouvait pas stupide et il a dit que j'étais jolie. Toi, tu sais que me traiter d'idiote. Tu vois pas tout ce que je fais pour toi. Mais dès que quelqu'un s'intéresse à moi a. Pouf! Tu es là. Je pose le verre a côté de moi après avoir avalé le médicament. Jamais Tu me dis un mot gentil. J'en ai marre! Et je dis tout ça sans me rendre compte que mon soutien gorge devient un peu trop transparent. Je suis moche? Debout dans la baignoire, je le regarde attendant une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 12:03

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
"Je sais me débrouiller seule." Je ris. "Vraiment ?" Je pose le verre sur le rebord de la baignoire, espérant qu'elle le prenne en vitesse pour ne pas avoir à subir ses plaintes lorsque sa tête commencera à devenir douloureuse. Elle m'éclabousse. "Si agaçante." Je recommence à la savonner, peut-être en imaginant qu'elle me paraîtra moins sale lorsque j'aurai réussi à enlever toute la crasse qu'elle avait accumulé à cette stupide soirée. Je n'avais pas besoin de répondre à ses bouderies précédentes. Bien sûr qu'elle avait besoin de moi, bien sûr que je devais aller la chercher. Et bien sûr que non je ne me serais pas débarrassé d'elle si je n'étais pas venu. Et elle continue de parler. Elle continue de dire des idioties, et elle ne se rend même pas compte. Elle ne se rend pas compte qu'elle est ridicule et naïve. Je ferme les yeux, elle est si agaçante, si aveugle qu'elle me rend presque dingue.

Je souffle, longuement. Je plonge mon regard de nouveau sur elle. A quoi elle joue, sérieusement ? Elle n'est pas si stupide que ça pourtant, je le sais, car elle continue de me suivre au niveau scolaire alors qu'elle n'était qu'une sotte de plus dans ce lycée débile dans lequel je m'étais retrouver. "On m'a demandé de venir te chercher."  Et je repense à ce qu'elle dit. Je ne peux m'empêcher de rire de nouveau. "Ce n'est pas qu'il ne te trouvait pas stupide. C'est juste qu'il voulait coucher avec toi. Il a juste dit que t'étais jolie, alors t'enflamme pas. Idiote." Je soupire tandis qu'elle se remet à bouder. A croire qu'elle ne sait faire que ça. Je me demande parfois ce qui lui passe par la tête, pourquoi elle agit ainsi. Je me demande même, comment elle peut penser de cette façon. Ce qui la motive. Et bien que quelque part, je suis certain d'avoir la réponse à cette question, je continus de me questionner. Mais alors que je veux lui répondre, sur le fait qu'elle en ait marre, elle se lève, me laissant apercevoir sa poitrine délicate en dessous de sa prison de tissus à présent transparente. Je l'observe un moment sans rien dire, avant de faire pivoter mon regard sur ses yeux coléreux. Ne s'en rend elle pas compte ? Elle demande si elle est moche. Je me mord l'intérieur de la joue. "Je n'ai jamais dit ça. J'ai juste dit que tu étais stupide."

Je me retourne afin d'attraper un caleçon et une chemise dans mon armoire afin de les déposer sur le lavabo. "Tu te mettras ça sur le dos." Je me retourne de nouveau, attrapant une serviette et la lui pose délicatement sur les épaules. Observant une dernière fois sa poitrine, cherchant quoi dire. Je souris. La regardant de nouveau dans les yeux. "Pourquoi tu mets un soutient gorge ?" Je passe ma main sur ma lèvre intérieur. "J'ai du mal à reconnaître ton dos de ta poitrine." Une fois de plus, je ris. Lui tournant enfin le dos, je fais coulisser la porte derrière moi, histoire de me mettre également en tenue de nuit.
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 13:05

Le pire c'est qu'on a toujours la même conversation. Lui, il reste stoïque, ne disant rien. Ou alors il me dit un truc pour me rabaisser, à la longue je prends ça pour des mots d'amours. Et moi, je m'énerve toute seule. Parfois, je le tape, souvent même. Car il m'énerve. Sauf que là, je suis pas moi-même, enfin si je suis moi juste que je suis autre part en même temps et que mes propos sont incohérents. Et lui, il répond pas à mes bouderies, il continue comme ça je m'étais roulée dans dans la boue avant. Peut être que je devrai le faire. La prochaine fille qui s'approche un peu trop près, je la bats dans de la boue. Mon sourire idiot apparaît un instant avant que je me souvienne que je lui tire la tête. Quoi que non, ça sert à rien de lui tirer la tête longtemps, même ça, il dit rien. Alors que beaucoup d'homme trouve ça mignon, lui, trouve ça stupide.

Alors je lui fais la réflection qu'il supporte pas quand quelqu'un s'intéresse à moi. Et lui, il trouve rien de plus intéressant à faire que de me contre dire. Son regard dans le mien, comme une idiote, je déglutis. Je rêve de l'instant où il va franchir ce mur qu'il passe son temps à construire entre nous et moi, à démonter. Sauf que c'est pas encore maintenant, qu'il va m'embrasser. Dis plutôt que tu veux pas me partager. Car ça, Loris est possessif, je le sais, je le vois et le récent aussi. Dès qu'un autre que lui commence à s'intéresser à moi, il se met automatiquement de tel façon que je le vois. Comme si il voulait pas que je le remplace, qu'il devait rester le seul dans mon coeur. Comme si j'arriverai à le remplacer de toute manière. J'ai beau lui dire et redire que nous deux c'est pour la vie. Que c'est même écrit dans les étoiles, il rigole et fait ensuite comme si je n'existais pas. Bah! J'attends peut être que ça après tout. Voir que ça fait de coucher avec quelqu'un. C'est l'alcool qui me fait parler. Jamais au grand jamais, je ne tiendrai de tel propos, surtout avec Loris. Lui, il voit ce qu'il a sous les yeux. Pas comme toi. Je dis ça, juste sur la défensive. Mon regard est soulagé, reconnaissant envers lui. Mais plutôt mourir que de lui dire merci. Après tout, le seul qui peu me toucher est l'idiot en face de moi qui n'a toujours pas comprit que j'attendais qu'il m'embrasse. Mais un jour, il le fera. Et ce jour-là, je ne le lâcherai plus jamais. Car si il le fait, c'est qu'il aura enfin comprit qu'il m'aime comme moi, je l'aime, non?  

D'un coup, je me lève, lui demandant si je suis moche. Son regard passe sur ma poitrine avant de revenir dans mes yeux qui lui lancent des éclairs. Et voilà, il me traite encore de stupide. J'ouvre la bouche et la referme avant de recroiser mes bras sur ma poitrine, baissant la tête. A force je vais vraiment croire que je suis stupide, tu sais.

Loris se détourne de moi, je parle même pas quand il me donne un ordre, après tout, il ne sait faire que ça. Même quand il pose une serviette sur mon épaule. Mon regard est toujours sur mes pieds. Je me retiens de pleurer pour la enième fois depuis si longtemps. A croire qu'il aime me voir pleurer, juste pour me dire encore à quel point je suis stupide. Mais ça remarque me fait lever la tête vers lui. J'attrape l'essuie et le lui lance. Dégage ! Et lui, rigole. Pauvre idiot.

En dehors de la baignoire, je récupère la serviette avant d'enlever mes sous-vêtemens trempés. Devant le miroir, je regarde ma poitrine. Elle est normale, je suis pas plate pourtant. C'est pas gros comme les autres filles mais c'est normale. Je te hais, Loris ! la phrase est répétée quelques fois, murmurer. Pendant que je m'habille. Je ferme la chemise jusqu'en haut avant d'avoir une idée de génie. Même si il risque de ne rien remarquer tellement il est, stupide. Car il est stupide. J'en suis certaine. Ou gay. Quoi que non, il a jamais été intéressé par les mecs. Et a y pensé, par les filles aussi. Sauf ... moi, d'une certaine façon. Je déboutonne la chemise pour faire une espèce de décolleté. Et tire sur son caleçon pour qu'on ne le voit pas dépasser de sous sa chemise. Dans les films, la fille porte rien sous le tissu mais là, j'ai pas envie qu'il me traite d'une chose dont je ne suis pas.

Loris? Je sors de la salle de bain, pied nu, regardant le sol, timidement. Quoi qu'il sait que je vais me venger de ce qu'il a dit quelques minutes avant. Je m'approche de lui, toujours en regardant mes pieds. Pourquoi tu es méchant à chaque fois? Qu'est ce que j'ai fait pour que tu m'aimes pas? La vengeance est un plat qui se mange froid. Hein? Je lève ma tête, et lui fait un sourire cruel avant de le pousser vers son lit. Je lui laisse pas le temps de riposter, que je m'installe sur lui en califourchon. Et là, son torse se retrouve frapper par des petits coups de poings. Ce qui fait que je dois me pencher et qu'il a une vue sur le décolleté que j'ai fait avec sa chemise. Juste un compliment une fois qui a rien avoir avec l'intelligence, c'est possible? Car oui, j'ai droit à des compliments, des félicitations quand j'ai des résultats à une interro, à un travail de groupe. Mais jamais, il tient d'autres propos. Puis, si tu étais jaloux de l'autre, tu sais ce qui te reste à faire. Et je ne perds pas le nord, c'est connu. Mes mains se posent sur le côté de sa tête, je me penche vers lui, tendant mes lèvres. Attendant stupidement qu'il décide de m'embrasser. Parfois, il a raison, je suis stupide.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 19:00

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
"Tu n'as rien fait. Là n'est pas le problème." Je tente de m'approcher d'elle lentement, afin de lui tapoter la tête gentiment, comme pour lui dire que je suis désolé, que je n'ai pas envie de la blesser, mais que c'est ainsi. Que je n'y peux rien. Que la vie est ainsi faite et que les sentiments ne se commandent nullement. Mais alors que j'entre ouvre les lèvres afin d'exprimer ma pensée, elle me pousse. J'écarquille les yeux, surpris de sentir mon centre de gravité s'éclipser en une fraction de seconde. Je tombais sur le lit, ne pouvant empêcher la jeune fille de me sauter dessus. Que fichait-elle à la fin ? Tentait-elle de me rendre fou ?  Elle s'abaisse, me donnant une vue sur sa poitrine que je connaissais déjà trop bien selon moi, je m'humectais les lèvres lentement avant de relever les yeux sur son visage à la base si angélique. Elle me demande un compliment, et je ne sais que dire, je n'en dis pas, je n'en dis jamais. Si, parfois, sur son travail, lorsqu'elle réussi à ne pas tout gâcher. Je lui souris et lui jette un "c'est bien" avant de disparaitre de son champ de vision en vitesse. Mais c'est tout. Je ne la complimente jamais sur ce qu'elle est, ou sur ce à quoi elle peut bien ressembler, et même si elle faisait tout les efforts du monde, il me serait impossible de lui dire quoi que ce soit de gentil. J'en perdrais ma tranquillité, elle s'imaginerait tant de choses, alors qu'il n'y a rien d'autre qu'une parole gentille. Je me pince les lèvres. Il faut qu'elle cesse. Il serait temps, ce serait mieux.

Mais elle est mignonne, tout de même, lorsqu'elle en vient à se sentir tellement vulnérable qu'elle tente de m'oublier, ou qu'elle pleure parce que je la blesse. Elle est mignonne lorsqu'elle prend les devants, mais elle est également si agaçante et gênante, que je ne sais que faire. Elle me dit alors, que si je suis jaloux, je sais ce que je dois faire. Je soupire. Elle tente de me forcer la main. Encore. Mais je ne sais pas pourquoi, cela m'agace encore plus. Comment peut-elle être si sûre d'elle ? Comment peut-elle vouloir à ce point de moi ? C'est comme si elle s'entêtait à vouloir être partout tout le temps, le centre de mon univers alors que le centre de mon univers était tout simplement mon nombril. "Je ne suis pas jaloux. C'est juste que, je tien à protéger ta pureté."

Elle attrape mon visage entre ses mains douces tout en se baissant vers mon visage, tendant les lèvres. Je l'observe longuement, que devrais-je faire au juste ? L'embrasser pour la contenter ? L'embrasser par envie ? L'embrasser pour profiter de pouvoir connaître ce que cela fait ? Devrais-je aller plus loin comme elle semble le désirer ? Non, je n'suis pas de ceux là, je n'suis pas fait du même bois que ces types qui passent leur temps à boire, à se droguer, à se battre ou à coucher avec la première fille bourrée qui passe. Je suis un roi, je l'ai toujours été malgré quelques écarts dans le passé. Je pose mes mains délicatement sur ses épaules afin de la repousser lentement. Il faut qu'elle comprenne, que rien ne se passera comme elle le souhaite. Il faut qu'elle sache, qu'il ne faut pas forcer les choses, qu'elle ne devrait pas insister plus longtemps. Que je fuirais autant de fois qu'il le faut.  Je la pousse tout en me redressant, elle est toujours assise sur mes jambes et je l'observe avec intensité. Elle est si stupide. Mais on dit souvent que l'amour rend stupide. Je soupire, encore. "Ne fais pas ça. Respecte toi."
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 19:35

Un jour, il va comprendre ce qu'il a devant les yeux. Que celle qui est fait rien que pour lui, la seule qui le comprend. La seule qui lui donne des émotions est juste moi. Pas une autre, juste moi. Celle qui est amoureuse, pire qu'il l'aime depuis nos seize ans. Pas cette nuit, pas maintenant. Il ne comprend pas et ne le comprendra certainement pas avant que nous soyons vieux et rider. Pourtant, j'essaye de toute mes forces qu'il ouvre ses yeux. Tout le monde le voir sauf lui. Je suis stupide, la personne la plus stupide qu'il connaisse. Je le sais maintenant. Au faite, je voudrai tirer un trait sur ce nous qui n'a jamais existé sauf dans mon imagination et mes fantasmes. Un jour j'y arriverai, un jour il comprendra et il sera trop tard. Il aura laissé passer sa chance de m'avoir rien que pour lui.

Même me dire un compliment, une chose gentille là, il n'y arrive pas. Je sens les larmes venir mais je m'oblige à sourire. Il déteste quand je pleure, il ne sait pas quoi faire pour me consoler sauf me dire qu'on ferait trop stéréotype. Même me serrer dans ses bras, jamais il le fait. Les contactes c'est toujours moi. Comme maintenant, où j'attrape son visage entre mes mains et que mes lèvres sont tendues. Même là, il comprend pas. Je veux juste qu'il me montre qu'il tient à moi, juste une fois.

Il me pousse, me tenant loin de lui. Me fixant dans mes yeux qui sont sur le point de lâcher les larmes. Il soupire, pas celui où il est énervé. C'est celui où il sait pas quoi faire, où il est perdu. A la longue, je sais les différencier. Et là, c'est l'hécatombe. Cette phrase me faire encore plus mal que les autres. Ma main se lève pour atterrir sur son torse en poing fermer. Il me fait mal à ne rien comprendre. Et je me recule avant de m'installer à côté de lui. De mettre la couverture au-dessus de ma tête, juste pour pleurer silencieusement dans mon coin seule.

Je te déteste Mes paroles sont entre coupés de sanglots. Durant de longues minutes, je ne bouge pas, tenant la couverture pour qu'il ne me voit pas pleurer. Je déteste quand il me voit faible, je déteste le voir ne pas savoir quoi faire car je suis faible. Puis, je mets à bouger, la couverture toujours au-dessus de ma tête, tête que je pose sur son torse. Torse que j'entoure de mes bras. Tu peux me serrer dans tes bras? Je promets de ne pas bouger. Je fais tomber la couverture et lève ma tête vers lui. C'est rien si mes yeux sont rouges, c'est rien si les larmes coulent encore sur mes joues. Dans un murmure, je rajoute s'il te plait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 20:10

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
Et voilà qu'elle me frappe. Qu'elle s'enroule sous la couette afin de pleurer en silence. Je la connais par coeur. Elle a toujours les mêmes réactions, et ce, depuis notre adolescence. J'observe le tremblement fébrile de la silhouette de Marina pendant quelques minutes avant de me retourner face au mur. Je réfléchis. Il fallait qu'elle comprenne. Peut-être avais-je été un peu fort sur mes paroles. Mais elles étaient vraies, avec un véritable fondement. Je soufflais de nouveau, m'allongeant à ses côtés les yeux rivés vers le plafond. C'est alors qu'elle découvrit son visage, les yeux bouffis par le chagrin, me demandant si j'accepterais de la prendre dans mes bras. Je fermais les yeux un instant, réfléchissant longuement. Si j'acceptais, comment prendrait-elle la chose ? Penserait-elle que c'est une avancée dans cette relation ?  Je me raclais la gorge, puis tournais la tête vers la jeune fille. Oui ? Non ? Je soupirais, lassé. Et pourtant, je ne pus m'en empêcher, j'écartais un bras. "Viens."

Je l'attirais contre moi sans rien dire de plus, sentant sa chaleur m'envahir pour la première fois depuis qu'elle était entrée dans ma vie contre mon gré. Je m'humectais les lèvres, et je me surpris à penser que ce contact m'apaisait. Je posais le bras le long de son corps, la main sur ses clavicules. C'était le premier contact consenti de ma part. Probablement qu'elle n'était pas si bête que ça. Qu'elle avait raison, que je n'en avais pas rien à faire d'elle, malgré ce que je pouvais bien en dire. Le fait était que quelque part, je m'étais habitué à sa présence. Mais comment pouvais-je l'admettre de vive voix sans qu'elle ne prenne cela pour une déclaration d'amour ? Je ne dis rien. Ferma les yeux de nouveau espérant qu'elle s'endormirait avant moi. Je pivotais un peu la tête. Son parfum m'enivrant. Elle sentait bon, lorsqu'elle ne puait pas l'alcool. J'ouvrais les yeux subitement, comme frappé par une illumination subite.

J'entre ouvris les lèvres, elle voulait une parole gentille, elle ne demandait que ça. Juste une phrase de ma part. Elle l'aurait. L'alcool le lui ferait oublier de toute façon. Je n'avais rien à perdre, elle était de toute manière, au maximum de son amour pour moi, ça ne pourrait pas être pire. Et quelque part, j'avais conscience que ça ne pourrait pas aller mieux, à moins que l'un ou l'autre quittions Paris. Et pour tout dire, ce n'était pas prêt d'arriver. De la main qui était posée négligemment posée sur elle, je caressais la racine de ses cheveux. "Je ne peux pas embrasser une fille saoule." Tu peux mieux faire Loris. "Et... Une semaine à bouder complètement... c'est amplement suffisant."
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 30.03.17 20:44

Je pose la question me préparant à un nouveau refus, pour ça que d'habitude je lui impose le contacte. Oh ça a pas été de suite, j'y ai mit des années. Non, la première fois que j'ai osé le toucher c'est quand j'ai reçu ma lettre qui m'annonçait que j'étais prise en commerce. Il était là, avec son sourire au coin, prêt à me dire qu'il avait eu raison que ce n'était pas fait pour moi. Et pourtant, j'étais reçu tout comme lui. Ce jour-là, j'ai passé mes bras autour de lui, le contacte a durée moins d'une minute avant qu'il me repousse. Puis maintenant, alors que je suis épuisée d'avoir dormi, que mon morale est au plus plat par sa faute et ses mots à peine voiler et surtout car j'ai bu. Je lui demande une chose stupide, une chose que n'importe qui ferait sauf lui. Me serrer dans ses bras, juste car j'en ai besoin. Car je mérite qu'il me serre contre lui, une fois, une unique fois.

Il ferme les yeux à mes paroles. J'imagine les ruages de son cerveau. Il est entrain de se demander si je risque de croire qu'il accepte pour me donner le feu vert. Mais j'ai comprit pour cette nuit. Comme à chaque fois que je finis en larme au faite. Il se racle la gorge et moi, j'attends. Refaisant les courbes de son visage comme à chaque fois de mes yeux, les seuls caresses qu'il accepte. Je connais toutes les courbes sur le bout des doigts à force. Puis, il tourne sa tête vers moi. Et là, mon cœur se met à battre la chamade. Même avec son soupir. Son geste me destabilise. Il écarte son bras en me disant de venir. D'un coup mes larmes s'arrêtent, et je me mets vite dans la place qu'il vient de me faire avant qu'il ne change d'avis.

Ma tête sur son bras, je suis retournée vers lui, me blottissant. Juste pour sentir une fois le fait d'être à côté d'un garçon, surtout de celui que j'aime. Mes yeux se ferment alors que je respire son odeur. Je suis bien là, calé dans ses bras. Je veux y passer du temps, beaucoup de temps. Rester contre lui ainsi. Même dans le silence, c'est pas dérageant. C'est ma place après tout. Mes yeux se ferment doucement, mes paupières sont lourdes. L'un de mes bras se pose sur lui. Sa main posé sur moi, me calme complètement. Sa main remonte vers mes cheveux me faisait sourire bêtement. Et doucement, je m'endors blottit contre lui.

Sauf qu'il me parle, et mes yeux s'ouvrent d'un coup, surprise. Je relève ma tête vers lui, rougissante en constatant que nos lèvres ne sont pas loin l'une de l'autre. Je pourrai en profiter. Sauf que c'est pas moi. Il s'est déjà amusé à me faire croire qu'il allait m'embrasser et j'ai déjà reculé ou détourner la tête car c'est pas moi. C'est pas ce que je me fais de notre premier baiser. Y a pas de clair de lune et il n'est pas du tout romantique. Alors je recule ma tête en rougissant jusqu'à la pointe de mes cheveux, tout en le regardant surpris. Je veux dire quelque chose, n'importe quoi. Mais rien ne vient. C'est trop soudain, d'un coup comme ça. Je m'y attendais pas vraiment. A la place, j'hoche la tête de bas en haut. Avant de murmurer Mais tu le cherches quand même.

Je repose ma tête sur son bras, je me positionne de telle façon pour rester contre lui longtemps, au moins jusqu'à notre réveil. Sauf que je n'arrive plus à dormir maintenant, pas après ce qu'il vient de me dire. Merci d'être toujours là pour moi. Ma tête dans le creux de son cou, je n'ai pas du mal pour poser mes lèvres sur sa joue, avant de rigoler. Non pas bêtement, mais tout doucement. Puis je ferme mes yeux, le serrant contre moi. Respirant son odeur qui m'a toujours plus. J'aime pas être comme ça. Elle a dit qu'elle ne bougerait pas pas qu'elle parlerait. Puis doucement, serrer contre lui, je me sens en sécurité. Et je m'enfonce dans mes songes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 02.04.17 19:23

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
A sa réaction je souris. Elle ne se rend pas compte. Non. Elle ne se rend pas compte que parfois elle me manque. Et moi, je me rend compte, un peu, que malgré le fait qu'elle se soit imposée dans ma vie, je me suis habitué à sa présence. Et même si je me plais à me dire que quelque part, j'aimerais qu'elle n'en fasse plus partie, elle fini toujours par me manquer, comme si, sans elle, mon existence était trop plate, trop reposante.  "Tu dois apprendre à vivre sans moi." Elle pourrait éventuellement prendre mal cette phrase, elle pourrait mal l'interpréter, mais moi, je sais ce qu'elle veut dire, et c'est bien suffisant. Il faut qu'elle apprenne à ne pas toujours compter sur les autres, à ne pas toujours compter sur moi. Elle doit devenir femme, et non pas rester une adolescente comme elle tend à le rester. Comme si elle aimait cette situation.

Mais alors que je ferme les yeux, elle me remercie. Elle me remercie d'être toujours là pour elle. Je réfléchis. Il est vrai que j'apparais toujours lorsque le besoin s'en fait sentir. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être suis-je quelqu'un de trop noble pour laisser quelqu'un dans le besoin. Peut-être également qu'elle compte définitivement pour moi. Sans doute qu'elle est finalement importante. Cela m'ennuie, m'agace même. Mais on ne contrôle pas ce que l'on ressent n'est-ce pas ? Mais je ne peux pas admettre quoi que ce soit, je ne suis pas certain de pouvoir gérer tout cela. Je ne pourrais pas la gérer elle, je ne pourrais plus me gérer moi. Je ne répond rien. Je ne sais pas quoi répondre. Lui répondre serait de toute façon, une façon de lui dire que je tien à elle, et ça, je ne veux pas. Il faut qu'elle comprenne, que rien n'arrivera entre nous. Que je n'peux pas être ainsi. Pas avec une personne comme ça. Pas avec elle.

Je soupire. Passe une main sur mon visage. Il est plus que temps qu'on ne ferme les yeux. De toute façon, demain, elle sera encore là, à m'épier et me coller. La fatigue serait partie, mais moi, je serais toujours agacé par sa présence. "Dors maintenant."
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 02.04.17 20:16

Etre dans ses bras, le sentir tout contre moi est étrange. J'ai peur qu'un moment où l'autre, j'ouvre les yeux pour me rendre compte que ce n'était qu'un rêve. Un étrange rêve même. Alors je me qualle contre lui, pose ma tête sur son bras. Une main libre le retient comme si il allait disparaître. Je souris contre son épaule, je souris car je suis heureuse aussi. C'est la première fois qu'il me prend dans ses bras sans que je lui impose. Et il ne m'a pas encore rejeté, repoussé. Ses paroles je ne les entend plus vraiment tellement je m'enfonce dans mon sommeil. Mais là, cette nuit là, notre relation vient de prendre un nouveau tournant. Mais il parle et je lui réponds. C'est peut être rien, c'est peut être idiot. Mais Loris est toujours là, il a toujours été là depuis le lycée. Jamais il m'a abandonné même quand comme ce soir, je lui tire la tête pour x raison. Oh! Je sais comment il fonctionne. Il s'est juste dit que j'allais faire une bêtise si il ne me sortait pas de là. Je l'aurai certainement faite aussi. Sauf qu'il peut dire ce qu'il veut, il est mon chevalier en armure qui vient toujours me sauver de tout et n'importe quoi. Sinon, il aurait juste appeler mon père. Non, il est venu. Il s'est occupé de moi, il me serre dans ses bras maintenant car je sais pas. Peut être pour que je lui foute la paix. Peut être car il a besoin de me sentir contre lui. Ca, jamais je n'aurai la réponse. Oh je peux me venter de le connaître mais parfois il a des réactions qui sortent de l'ordinaire et c'est ce qui fait que je l'aime encore plus. Je l'entends soupirer avant de remonter la couverture sur nous deux. Dors bien. phrase à peine murmurer, vu que je m'endors, partant pour un autre monde où Loris ne me rejette pas à longueur de temps.

La première chose que je sens en me réveillant, c'est ma tête qui n'est pas sur un oreiller mais sur ... je touche la chose de la main, parcourt des doigts avant d'ouvrir tout doucement un torse. Ok! J'ai peut être eu un cauchemar et papa a voulu me rassurer. Je vais pour refermer mes yeux, mais ce que je vois en face de moi, me rappelle absolument pas ma chambre. Prise d'un doute, je tourne doucement, très doucement ma tête pour voir qui est la personne qui me tient posessivement contre lui. Un home, c'est certain. Le menton me dit quelque chose. J'essaye de bouger mais il me tient contre lui. Pire, il se retourne, me couchant sur le matelas, ma tête est sur l'oreiller. Et il met sa tête dans le creux de mon cou. Là, je panique, je panique vraiment. Je me souviens absolument de rien. J'hésite entre crier et faire la morte. Et je choisis de faire la morte. Jusqu'au moment où une odeur que je connais vient me titiller le nez. Vraiment familière. Celle que j'aime par dessus tout. Et là, prise d'un doute, je repousse le corps contre moi. Et je soupire en voyant que c'est Loris. Je devrai être heureuse, non? Enfin depuis le temps que je rêve secrètement de dormir dans ses bras, juste dormir dans ses bras. Mais là, j'ai un doute un gros doute. Je relève la couverture et la rabaisse d'un coup. Avant de lui attraper les épaules pour le secouer. On a pas couché ensemble hein! On as rien fait! J'ai juste peur d'avoir fait une bêtise, une grosse bêtise. Je le secoue même quand il est réveillé. Non, on a rien fait. Pas lui. Non, il ... non, c'est impossible. On a rien fait, je m'en souviendrai. Dis moi, qu'on a rien fait, s'il te plait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 27/03/2017 Conversations : 155 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 03.04.17 12:38

Si je tombe,
tu me rattraperas dis ?
Ft. Marina
On me pousse violemment contre mon matelas. Je me réveille avec difficulté, et alors que j'ouvre les yeux, je la vois, elle. Marina semble perturbée, bien trop réveillée. Qu'est-ce qu'elle a à hurler. Elle est trop en forme pour moi, je n'en peux plus. Elle me secoue violemment, ça m'en fait mal à la tête. Elle demande, affolée, si on a coucher ensemble. Elle m'agace, dès le réveil, elle va réveiller toute l'habitation. Je l'attrape, la secoue quelques peu, il faut qu'elle s'arrête. Elle imagine trop de choses, elle est insupportable. "Arrêtes toi !" Je l'observe longuement, elle parait réellement perturbée. Cela m'embête, je ne sais pas quoi lui répondre pour être gentil. Mais nous n'avons absolument rien fait de toute façon. Je soupire, me passe les mains sur le visage, comme si ça pouvait m'aider à mieux me réveiller. "Non, on a rien fait." Je me lève, enfile des vêtements puis observe longuement la jeune fille. "Faire l'amour est une perte de temps, et puis de toute façon, je me demande bien comment je pourrais coucher avec une personne comme toi." J'observe les vêtements sales de la jeune fille, emplie de crasse, d'alcool, et de transpiration. Je fais la moue, il est hors de question qu'elle porte un truc pareil. Je soupire, encore et toujours. Réaction la plus populaire lorsque je suis en compagnie de Marina. "Reste là." Quelque part dans la penderie de ma mère, un emplacement est réservé à ses vêtements de jeunesse, vêtements dont elle prend soin, pour les prêter à Mia lorsque nous devons bien nous apprêter. Je prend une robe qui n'appartient ni au style d'un bal, ni à celui d'un cocktail. Une robe plutôt jolie et distinguée, mais qui n'en fait pas trop non plus. Histoire de pouvoir se promener tranquillement sans attirer les regards. Je la lui apporte la robe en silence, la lui posant sur le lit tranquillement. "Porte ça. C'est mieux."

Je me retourne pour lui laisser de l'intimité. Où vais-je bien pouvoir l'emmener ? Dans un restaurant, il est déjà midi passé. Elle pourra se restaurer à sa guise dans un endroit sophistiqué et non prolétaire comme elle a sans doute l'habitude d'en voir. Peut-être est-ce trop poussé, peut-être m'en voudra t-elle de l'emmener dans ce genre d'endroits. Mais je n'ai pas envie de me rabaisser à un fast food ou un restaurant de bas étage. Je tien trop à mon confort personnel pour cela. Et puis, il faut qu'elle comprenne, que nous ne sommes pas du même bois, et qu'elle ne pourra jamais faire parti de mon monde ainsi que moi du sien. "Tu es prête ? On y va maintenant !" Pour tout dire, j'en ai marre d'attendre. J'ai faim, et surtout, je n'ai pas envie que mes parents ou même Mia tombent sur elle lorsque nous sortirons de cette pièce. Quelque part, j'ai envie de la faire sortir par la fenêtre, mais je ne suis pas un salaud à ce point. J'ai des principes, envers une femme, aussi stupide soit-elle. Je me racle la gorge et l'observe longuement. "Tu es jolie." Je soupire puis l'attrape par le bras sans crier gare avant d'ouvrir la porte de ma chambre, et me diriger vers le garage où la veille, j'avais garé ma voiture. Je la fis monter dedans, pour ensuite m'installer derrière le volant. Je souris. "J'espère que ça te plaira." Un restaurant populaire du centre de Paris. C'est là que je l'emmène.
© Starseed

- - -


Now the waves they drag you down Carry you to broken ground  
Though I find you in the sand


Revenir en haut Aller en bas
avatar

IDENTITÉ
#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi

A paris depuis : 29/03/2017 Conversations : 215 Ϟ âge : 27
Ϟ ma team a gagné : 0
MES LIENS



#LIONFAMILY Ϟ trop féroce pour toi
Re: Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis? ϟ 03.04.17 13:41

Je le secoue pour le réveiller. Je le secoue en lui posant encore et toujours la même question. Non,on a rien fait. C'est impossible. Je pourrai tourner hystérique tellement ça me fait peur. Même si c'est avec Loris, je n'ai souvenir de rien. Il m'attrape et me secoue. Mon regard se plante dans le sien, alors qu'un soupir soulager sort de mes lèvres. Sur? Tu me mens pas pour juste ... il se lève, m'obligeant à me taire et détourner mon regard de l'autre côté. Depuis quand est-il si impudique. Merde! Si je me retourne, je vais le voir en boxer, pire, torse nu.

Et d'un coup, j'éclate m'enfonçant de nouveau dans les couvertures. Tu diras pas ça tout le temps. J'en suis sur. Et un oreiller valse dans sa direction. Tu devras payer la seule qui voudra bien coucher avec toi. Tiens, je suis réveillée et soulagée. Ma répartie est de retour. Et mon regard s'attarde sur mes vêtements qui sont là pliés sur une chaise. Juste d'où ils sont, je peux sentir l'odeur de l'alcool et une grimace étire mon visage quand je vois une tâche, m'imaginant que ma robe est encore plus dégueulasse.

Et comme à chaque fois, Loris arrive tel un preux chevalier comme le prince charmant qu'il est tout le temps. Il pose une robe sur le lit et moi, je me mets sur les genoux tout en souriant. Merci Je lui jette un coup d'oeil attendant qu'il se retourne. Je me bats un peu avec le vêtement. Dix minutes, peut être un quart d'heure après, je suis enfin prête. Quoi qu'au bout d'un moment, la salle de bain fut mon sanctuaire pour pouvoir me changer et aussi récupérer les deux choses qui traînent sur la radiateur.

Tu trouves ? Houlà! il se passe quoi? Loris est gentil avec moi d'un coup. Un compliment? Je rougis en tournant sur moi Elle est jolie. Sa main attrape mon bras et il me tire vers le garage. Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit, qu'il referme la portière sur moi. On va où? On va faire quoi? On va à Disney? C'est notre grande différence, lui, il parle pratiquement pas et moi, je parle. En parlant de disney, ça me rappelle l'une des lettres que j'ai reçu de la semaine qui me disait que je n'étais pas cap de chanter. Et juste car je sais que Loris, va tout faire pour m'empêcher de chanter, je mets la musique sur mon téléphone. L'hiver s'installe doucement dans la nuit La neige est reine à son tour Un royaume de solitude Ma place est là pour toujours Le vent qui hurle en moi ne pense plus à demain Il est bien trop fort J'ai lutté, en vain Je ne regarde pas dans sa direction, bougeant ma tête, faisant des grands gestes dans tout les sens. Chante avec moi ! Et hop, le refrain Libérée, délivrée Je ne mentirai plus jamais Libérée, délivrée C'est décidé, je m'en vais Et me voilà ! Oui, je suis là ! Libérée, délivrée Le froid est pour moi, le prix de la liberté

Puis, il se gare. Mais, je ne peux pas m'offrir ce genre de restaurant, Lo! Tu sais le sais très bien. Je lui lance un regard trisounet et lui attrape le bras. A moins que ... Et là, je souris, le lâchant pour taper dans mes mains. Tu t'es souvenu de mon anniversaire?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Naxx(la)ramas, seul les morts rejoindront leur tombe.
» photos de la tombe d'arthas!!!!
» [RESOLUE] Créer des rochers qui tombe en morceaux
» Streaming de Loris
» Couleur Roi des Tombe et pretre liches

Loris ~ si je tombe, tu me rattraperas dis?
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
I DARE YOU ::  :: Paris Est