LEILANI - we're a family.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
#LIONKING Ϟ Trop féroce pour toi
Gabriel Z. Tomaszewski
#LIONKING Ϟ Trop féroce pour toi

avatar
Arrivée : 14/03/2017 P'tits mots : 517 Ϟ âge : 26
Ϟ ma team a gagné : 85



Voir le profil de l'utilisateur
LEILANI - we're a family. ϟ 18.09.17 23:32


we're a family
leilani et gabriel
Gabriel dormait à poings fermés.
Il avait l’impression que les nuits étaient plus courtes depuis quelques temps et c’était sans doute lié au fait qu’un nourrisson réclamait son attention et celle de Leilani depuis plus d’un mois maintenant.
Aussi fou que cela puisse être, le jeune polonais était désormais papa d’un petit Ezio et putain, ça sonnait encore trop bizarre à ses oreilles, comme si c’était irréel, comme si cela ne le concernait pas directement mais qu’on parlait d’une personne d’un univers parallèle. Jamais il n’aurait imaginé une telle vie pour lui et pourtant, il était bien papa et marié. Il menait une vie bien plus calme et rangée que les années précédentes et ces changements avaient encore parfois quelque chose d’effrayant. Il se demandait si ça durerait ou si les choses allaient merder à un moment ou un autre.
Évidemment, il espérait que non.
Il ne voulait pas perdre tout ce qu’il avait construit depuis qu’il s’était mit en couple avec Leilani. À eux deux, ils avaient trouvé un équilibre parfait et s’entendaient merveilleusement bien. Certes ils se cherchaient parfois, mais ils l’avaient toujours fait alors pourquoi perdre cette bonne habitude ?
Qui aurait parié là-dessus, hein ? Personne.
Soudain, bien que perdu dans le sommeil, Gabriel entendit un bruit qu’il commençait à connaître parfaitement. Des pleurs.
Il se réveilla lentement et ouvrit les yeux, ce qui sembla être un effort surhumain, mais il le fit malgré tout. Il ne voulait pas que Leilani se lève toutes les nuits alors qu’elle s’occupait déjà d’Ezio toute la journée pendant que lui s’en allait au travail, loin des pleurs, des biberons et des couches.
Le jeune homme se redressa lentement et s’étira dans le lit en regardant sa femme qui dormait encore très bien. Il eut un mince sourire et embrassa son épaule avant de se lever sans faire le moindre bruit. Il prit le babyphone avec lui et l’éteignit en allant dans la chambre de son fils. Son sourire s’agrandit en l’apercevant et il le prit rapidement dans ses bras, le posant délicatement contre son torse.
Il faisait désormais ces gestes avec naturel, comme s’il avait fait cela toute sa vie alors qu’avant Ezio, il n’avait jamais tenu un bébé dans ses bras. C’en était presque risible comme il craignait de lui faire mal au début. Mais étrangement, tout s’était réglé tout seul, sans effort et rien que pour ça, Gabriel pensa qu’il méritait au moins une médaille.
Mais en attendant, il se rendit à la cuisine et prit un biberon prêt dans le frigo qu’il fit chauffer à bonne température pour ne pas que le nourrisson et se brûle et une fois fait, il se posa sur le canapé où il regarda son fils boire son lait avec appétit. Il ne s’arrêtait plus de sourire. C’en était ridicule, bordel.
Il termina le biberon et le posa sur la table basse, mettant son fils dans la bonne position pour qu’il fasse son rôt. Par la fenêtre, il vit que la nuit disparaissait peu à peu et bientôt l’aube serait là. Il s’allongea alors tranquillement après qu’Ezio eut fait son rot et il le cala bien contre lui de sorte à ce qu’il ne tombe pas. Gabriel ne se sentait pas particulièrement épuisé et pourtant, dès qu’il eut fermé les yeux, il se rendormit avec son fils sur son torse. Cela lui arrivait parfois et même dans son sommeil, il avait une conscience aigue de cette présence contre lui, si précieuse, si importante.

- - -


I wish I dreamt in the shape of your mouth but it’s your thread count I really care about. Stay up ‘til the lights go out. You take the full, full truth, then you pour some out. We’re the things that love destroyed. You, me, us, them, we’re just resurrection men. Us, we were only there, to make you live again. Us, we were pity sex, nothing more and nothing less.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» abrk family
» bonjour à tous . ABRK Family
» estim family fun fitness
» Game Family sans monnayeur ?
» team MH ''Family Heart''

LEILANI - we're a family.
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
I DARE YOU :: paris se réveille quand les cloches sonnent :: Paris Ouest :: muette nord - trocadero