Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test
Leilani Tomaszewski
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test

avatar
Arrivée : 19/03/2017 P'tits mots : 182 Ϟ âge : 25
Ϟ ma team a gagné : 130



Voir le profil de l'utilisateur
Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body ϟ 27.03.17 0:19


leilani kane tomaszewski
le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder.
Nom de famille : Kane-Tomaszewski. Prénom(s) Leilani. âge: vingt deux ans. date et lieu de naissance : quatre octobre à brighton. nationalité :  anglaise. origines : croates.  statut civile : mariée. orientation sexuelle : bisexuelle. arrivée à paris il y a dix ans. études et ou emploi : mannequin. groupe désiré : saint denis.
Leilani est pansexuelle, l'amour, pourquoi faire ? + elle adore la pluie et sort en temps d'orage + elle a tendance à s'endormir en cours, quand elle y va + elle claque la langue quand elle agacée + elle mange toute sorte de viandes, sauf le lapin + elle est allergique au chocolat + elle se balade toujours avec une chupa chups à la bouche  + son téléphone contient toute sa vie, si elle le perd c'est la fin du monde  + elle aime bien dessiner, mais ne le dit à personne, parce qu'elle n'aime pas ce qu'elle dessine  + elle n'a pas peur du ridicule et relève n'importe quel pari  + L'alcool n'a que très peu d'effet sur elle, malheureusement pour elle  + sa première et dernière cuite était à ses six ans, à une réception, elle a vidé tous les fonds de verres qui traînaient  + la sangria est son cocktail préféré  + elle fume huit cigarettes par jour pas une de plus, pas une de moins  + Leilani a une mémoire assez impressionnante, elle retient tout  + elle en veut à sa mère d'être partie sans rien dire  + elle a le vertige, à part quand elle est bourrée  + elle a déjà couché pour de l'argent, inutile vu son statut sociale, mais elle l'a fait quand même  + elle déteste la violence et la méchanceté gratuite   + au lycée elle a humilié son professeur d'histoire à tel point qu'il n'a plus osé la regarder en face durant toute son année scolaire, vengeance personnelle  + elle aimerait bien être un homme parfois  + elle a plus d'amis que d'amies + elle est vulgaire et dit toujours tout haut ce que tout le monde pense tout bas + elle porte presque toujours des lunettes de soleil  + elle déteste ne pas savoir où sont ses lunettes + les rideaux de sa chambre sont toujours fermés  + si elle vit la nuit, c'est parce qu'elle se sent plus libre dans l'obscurité   + elle  déteste les insectes, tous autant qu'ils sont  + elle ne boit que du thé en boisson chaude  + elle déteste sa belle mère ainsi que sa mère  + elle n'aime pas qu'on lui dise ce qu'elle doit faire  + elle adore les fruits, tous les fruits  elle pourrait se nourrir que de fruits + elle ne chante jamais, pourtant elle a un voix impressionnante + elle a peur de perdre complètement la vue, sa vue se dégradant beaucoup, mais ça aussi, elle n'en parle pas, jamais  + elle a l'oreille absolue  + la musique classique la détend, complètement   + Leilani ne crie pas, elle hurle, lorsqu'elle est énervée  + elle passe son temps à remettre ses cheveux en place
pseudo/prénom : Lightless.tchi. âge : vingt trois ans. comment t'as atterris ici : hum... scénario ou inventé : inventé.  multicompte : Mia Deschamps un petit mot d'amour ? love love love.

luanna perez ϟ leilani tomaszewski

Code:
<em>luanna perez</em> <st>ϟ</st> leilani tomaszewski
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test
Leilani Tomaszewski
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test

avatar
Arrivée : 19/03/2017 P'tits mots : 182 Ϟ âge : 25
Ϟ ma team a gagné : 130



Voir le profil de l'utilisateur
Re: Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body ϟ 27.03.17 0:21


Jolie petite histoire
i'm in love with the shape of you
LE DÉBUT DE LA FIN × Tu es née dans cette petite maison de campagne, près de Brighton. Ta mère n'avait que dix huit ans. Elle était seule. Elle n'avait presque rien à t'offrir. Pas même son amour. Tu n'as jamais connu l'amour d'une mère. Elle était bien trop occupée à chercher un nouveau mec, à tenter de trouver son prince charmant, ou juste un homme suffisamment riche pour s'occuper d'elle. De vous ? Non. Pas de toi. Tu as grandit dans la solitude, dans cette maison de campagne. Entre les hautes herbes et la hauteur des arbres tu arrivais à trouver refuge. Tu avais créé un monde, pour toi. Un monde en noir et blanc, parce que tu ne vois pas les couleurs. Tu ne les vois et ne les a jamais apprises. Tu as toujours préféré la nuit au jour. Parce que la nuit ne t'agresse pas, parce que la lumière de la lune est bien moins forte que celle du soleil. A tes dix ans ta mère est partie. Tu ne sais pas où. elle est juste partie. Elle a sourit avant de franchir la porte et de ne plus jamais revenir. Tu n'as jamais aimé ta mère, mais tu lui en veux de t'avoir abandonner, seule, en pleine campagne anglais. Tu es partie, toi aussi, pour te rendre en ville et prendre un train, le premier train possible. Tu as voyagé clandestinement. Mais tu t'es fait attrapée. tu n'avais que dix ans. Que font tes parents, t'a demandé cet agent. Et tu ne savais pas quoi répondre. Tu n'en savais rien. Tu ne savais même pas où ils étaient, qui ils étaient vraiment. Ton père tu ne l'a jamais connu, tu ne sais pas qui il est, tu ne sais même pas son nom. Et toi ton nom ? Leilani. Tu te dis sans nom de famille. Parce que tu ne veut pas porter celui de ta mère. Tu ne veut plus t'en souvenir. tu ne veut plus jamais le prononcer à haute voix. Parce qu'elle ne mérite pas qu'un enfant porte son nom. Ton jugement envers elle est cruel, froid, tu le sais bien, mais tu n'as jamais connu la chaleur ni la douceur alors oui, tu es une petite fille de dix ans, crue.

UN SECOND ENFER × Après des recherches durant des heures et des heures, toi assise à un bureau à jouer avec un stylo sur un bout de papier, la police à fini par trouver un parent éloigné de ta mère. A Londres. Tu ne savais pas s'il fallait être heureuse ou non. Quoiqu'il en était, ils acceptaient de t'accueillir chez eux, et ce avec grand plaisir. Le voyage pour te rendre sur place t'a sembler durer une éternité. Le paysage défilait sous tes yeux sans que tu ne puisse voir le changement de couleur entre la campagne et la ville. Sans que tu ne puisse sentir l'odeur de la ville, la vitre était fermée et tu avais l'interdiction formelle de ne pas l'ouvrir. De longs soupires d'exaspération s'échappaient de tes lèvres. L'ennuie, l'angoisse, l'appréhension. Tu ne savais pas trop ce que tu ressentais. Tu allais rencontrer une partie de ta famille que ta mère n'avais jamais mentionné, tu ne savais même pas leur nom. Tu ne savais rien d'eux en dehors du fait que le père était un cousin éloigné de ta mère. défunte ou non, tu n'en savais rien, au final. Elle t'avais juste abandonné.  Tu ne voulais pas savoir, dans tous les cas tu la détesterais. Une fois arrivé à destination, tu releva enfin les yeux. Ton regard s'agrandit alors que tes lèvre s'écartaient pour former un O parfait. Tu ne t'attendais pas à ça. tu pensais finir dans une ferme, ou quelque chose comme ça. Pas dans un château avec au moins une vingtaine de domestique. Tu n'étais absolument pas faite pour ce genre de vie. Et tu as eut du mal à te mêler à cette famille. Cette famille trop parfaite. Trop surfaite. Trop superficielle. Ton oncle, c'était comme ça que tu l'appelais, était un homme froid, dur, stricte. Il ne fallait rien faire de travers. Les premières années il t'impressionnait. Tu restais discrète, passais plus de temps avec les domestique à discuter dans les cuisines plutôt qu'avec ta "famille". Tu n'avais qu'une frère, enfin frère ou cousin tu ne savais pas vraiment au final. Le courant ne passait pas vraiment entre vous, vous aviez le même âge pourtant. Mais deux pré-adolescent de deux monde complètement différents, il était difficile de trouver un terrain d'entente. Mais tu feignais l'indifférence. Il ne te touchait pas. tu t'en fichais de son indifférence, de son rire mesquin. Jamais tu ne te ferais à cette famille, à cet environnement, à cette nouvelle vie. Cette vie de riche de bonne famille anglaise. Tu étais désormais une enfant Kane. Leilani Kane.

PRISE DE CONSCIENCE × Les années ont passé tu a vingt deux ans. Tu n'es toujours pas une fille de bonne famille, oh ça non, loin de là. Tu ne t'habille pas comme il faut, tu ne marche pas comme il faut, tu ne mange pas comme il faut, tu ne souris pas comme il faut, tu ne ris pas comme il faut.Tu ne fais rien comme il faut. Et ta pauvre mère adoptive a abandonne ton éducation il y a un ou deux ans déjà. Ton oncle, ou père adoptif, lui tente encore par moment, d'être stricte et de te remettre sur le droit chemin. Mais il n'a pas encore compris, que ce n'était pas la peine. Tu fais ta vie comme tu l'entends. La seule chose qu'il t'a imposer, la seule chose que tu n'as pu refuser, ce sont tes études, le commerce internationale. Il t'a inscrit dans cette université de riche, pleine de gosses de riches envieux d'apprendre, selon lui, et ambitieux. Tu passes plus de temps en soirée étudiantes qu'en cours, il faut l'admettre. Tout ça ne t'intéresse pas. Rien ne t'intéresse plus que la fête. Tu as besoin de t'amuser, d'extérioriser tu ne sais quoi mais tu vas bien trouver. Ton frère lui, il t'arrive de finir dans le même lit que lui la nuit. Incestueux dirait les gens. C'est possible, mais personne ne t'as jamais prouver le lien sanguin qui vous reliait et puis tu t'en fiche, complètement. Ce n'est pas de l'amour non. Juste une attirance physique, un jeu. Et c'est ça que tu aime, le défi, le jeu. Tu ne ressens pas de sentiments, tu n'as jamais aimé qui que ce soit. Tu as cru aimé une fois, et ça a duré pas mal de temps. Pourtant, pourtant tu as finis par le détruire. Par tout détruire parce que tu n'es pas capable d'aimer vraiment. Et tu penses que l'amour, ça ne sert à rien. Tu mène ta vie comme tu l'entends et tu ne laissera jamais personne se mettre en travers de ton chemin. Il n'y a que tes parents adoptif et une bonne de la maison Kane qui soient au courant pour ton achromatie. Cette bonne en question vient avec toi à chaque fois que tu vas faire les magasins. Parce qu'elle doit t'aider, pour les couleurs. Personne d'autres ne sait et personne ne doit savoir. tu ne veux pas que ça se sache. C'est avec une pair de lunette sur le nez que tu vis le jour, et un verre à la main que tu vis la nuit. Ce n'est pas une vie convenable, diraient ils, mais c'est ta vie, la vie qui te convient, pour le moment.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test
Leilani Tomaszewski
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test

avatar
Arrivée : 19/03/2017 P'tits mots : 182 Ϟ âge : 25
Ϟ ma team a gagné : 130



Voir le profil de l'utilisateur
Re: Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body ϟ 27.03.17 0:23


Jolie petite histoire
i'm in love with your body
L'enfer encore × Tu menais ta vie comme tu l'entendais, un an a passé depuis ton arrivée à brunel et tu en as vécu des choses. Comme si ça ne pouvait arriver qu'à toi. Tu t'es retrouvé un matin le corps mutilé, t'as surement été violé mais tu ne t'en rappelle même pas, tu ne te rappelle que de la douleur des marques sur ton corps. Tu ne sais même pas ce qu'ils ont utilisé pour te frapper, un fouet peut être ? Une chaîne ? Des battons ? Tu n'en sais rien. Tout ce qu tu sais c'est que tu t'es réveillé en sang ce matin là, dans la rue, que tu as appelé ton meilleur ami pour qu'il vienne te chercher. L'hôpital tu ne voulais pas y aller, non. La police encore moins. Qui te croirait ? D'autant que tu n'avais aucun souvenir. Tu n'as plus réussi à dormir pendant un moment, c'était dur d'affronter tes souvenirs qui surgissaient de temps à autres dans tes rêves. Tu ne voulais pas savoir. Mais ton subconscient semblait te forcer à connaître la vérité. Mais ça a finit par passé. T'as recommencer à vivre, tu n'as jamais montrer la peur qui s'emparait de toi quelque fois, jamais.

amour ou amitié ? × Ton meilleur ami est tombé amoureux de toi. Quelle idée putain. Tu savais même pas si toi tu ressentais quelque chose. Tu n'as jamais été capable d'aimer, ta mère ne t'as pas appris ce que c'était, personne ne t'a appris. Mais il voulait que tu lui appartienne. Yoshi. Il voulait que tu sois sienne. La sienne uniquement. Que tu t'enferme dans une relation. Alors ça te convenait, au début. Même s'il n'a pas été spécialement présent lors de ton opération, tu as faillit fini aveugle et il n'étais pas là, pas tout le temps, pas prés de toi. Mais ça t'as convenu quand même, parce qu'il y avait Gabriel. ça t'as convenu jusqu'à ce qu'il disparaisse du jour au lendemain. Deux semaines sans nouvelles. Tu devenais folle. Tu ne supportes pas la solitude, il le savait très bien, il était censé te connaître mieux que quiconque. Tu as finis par trouvé refuge dans les bras de Gabriel. Votre relation n'a jamais été clair. Vous étiez proches sans trop vous questionner l'un sur l'autre, et pourtant il lisait en toi comme dans un livre ouvert. Il te connaissait mieux que Yoshi, au final, alors que tu lui en avais dit moi. Gabriel te faisait boire, il te faisait oublier, et ça te faisait du bien. Grâce à lui tu oubliait, la douleur, la peur, la solitude. Tout. Il était toujours là. Il a toujours été là. Arriva ce qui devait arrivé. Tu as trompé. Oui tu as trompé Yoshi avec Gabriel, t'en étais pas spécialement consciente sur le moment. Et quand il est revenu, celui à qui tu était censé appartenir tu lui as dit la vérité, sans sourciller. Il avait droit de savoir. Et tu ne savais plus ce que tu ressentais. Tu ne l'aimais pas comme il t'aimait, c'était indéniable. Votre relation s'est dégradée, encore et encore. Et moins tu t'entendais avec Yoshi, plus tu te rapprochais de Gabriel. T'as arrêté d'aller à la fac, parce qu'on te regardait comme une traînée, parce que t'as été harcelée. Parce qu'on t'as maltraité, ouais. Et il s'en battait les couilles. C'était  à croire que tu ne comptais plus, que tu n'avais jamais compté.

renaissance × Il est parti. Yoshi est parti. Tu n'as plus eut de nouvelles de lui, il est simplement parti. Et tu t'es retrouvé là, comme une conne à ne pas comprendre ce que tu ressentais. De l'amour ? De la tristesse ? De la haine. Tu avais mal oui, mais pourquoi ? Tu n'en savais rien. Heureusement pour toi il y avait Gabriel pour te ramasser. Pour te faire oublier. Mais tu n'avais plus le goût à rien. Tu n'avais plus envie de sortir. Tu n'avais plus envie de boire, de fumer. Rien. Tu n'avais plus envie de rien. Mais il t'as pas lâché non. Il est resté avec toi, près de toi. Il t'a pas lâché et ça t'a fait du bien. T'as fini par reprendre de l'assurance. T'es redevenu toi même, petit à petit. Vous ne vous êtes plus lâché. Soit il venait chez toi, soit toi chez lui. Parce que tu ne voulais pas rester seule. Parce qu'au fond, ça avait pas l'air de le déranger non plus. Chaque moment vous appartenait. Chaque moment vous appartient toujours. Vous avez fait toutes les conneries faisables en si peu de temps. Des voyages. Des endroits où il n'y avait que vous. C'était comme une bulle impénétrable. Toi et lui. Personne d'autre ne pouvait y entrer. Parce que ce que vous partagez est unique. Parce que ce que vous vivez est fort, trop fort. Est ce de l'amour ? T'en sais rien au fond. Peut être. Peut être que c'est juste une dépendance impossible à définir. Mais tu sais aujourd'hui que tu ne pourrais vivre sans lui. Parce que t'as besoin de lui. T'as besoin de sa voix. T'as besoin de sentir sa présence. T'as besoin de son corps contre le tien. Il n'y a que lui pour te faire aller aussi bien. Et pourtant, pourtant vous vous détruisez l'un l'autre tout en vous reconstruisant. Quel paradoxe. Alors tu revis tout en te détruisant ? Tu ne sais pas. Tu t'en tape au fond. Parce que t'es bien. Et t'as peur de rien. Vous êtes allé jusqu'à Vegas. Vous vous êtes mariés sur un coup de tête, un coup de folie, un coup de trop d'alcool une fois de plus. T'as faillit le perdre une fois, il a faillit y passer et tu lui en as voulut, à mort. Alors tu le surveille, mais il y a des soirs, des soir comme celui là à Vegas où vous oubliez juste le reste et vous ne vivez que pour vous. Parce que grâce à lui, tu revis.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test
Leilani Tomaszewski
#PANDAQUEEN Ϟ tu peux pas test

avatar
Arrivée : 19/03/2017 P'tits mots : 182 Ϟ âge : 25
Ϟ ma team a gagné : 130



Voir le profil de l'utilisateur
Re: Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body ϟ 29.03.17 22:36


Jolie petite histoire
you're my sweetheart
changement imminent × T'as eut une seconde opération, il faisait froid, c'était en novembre. Une opération que tu ne voulais pas faire à la base, que tu aurait préféré évité. Mais qu'il fallait faire, parce que tu risquais de finir aveugle. Alors tu l'as faite, et il était là. Gabriel était là pour toi,sans lui tu ne serais pas allé loin. Tu ne te serais pas battue. L'opération a réussie et pour une raison inexpliqué tu ne voyais plus en noir et blanc. Personne ne saurait dire pourquoi mais toi, toi t'as du apprendre les couleurs, t'as du apprendre à vivre autrement, de façon nouvelle. Puis il t'as embarqué, à Paris. T'avais rien à perdre, t'avais pas d'autre issues. Et une fois arrivé dans cette ville t'as cherché du boulot. Et c'est un photographe qui t'as repérer, dans la rue alors que tu cherchait un café. Il t'as présenté à une agence de mannequinat et c'est comme ça que t'as commencé. C'est plutôt cool pour le moment. Puis en janvier. T'apprends que t'es enceinte, tu ne sais pas comment, tu ne sais pas quand, tu ne sais pas pourquoi. Mais c'est arrivé. Peut être que t'as oublié ta pilule une fois, peut être qu'elle déconne. T'en sais rien. T'aurai pu avorter, t'aurai pu abandonner, lâcher l'affaire. Mais non. Non t'as choisit de le garder. Vous avz choisit de le garder. Alors tu continue d'avancer, en appréhendant cette nouvelle vie qui s'annonce.
MADE BY LIGHTLESS.TCHI

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Re: Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body ϟ


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» iTagX iPhone & iPod Touch & Safari
» Briefing de la Mission 00D14 ( Salle de brief du Blue Touch) ( Adj Freeman, Ost, La Firebirds)
» Charly Acciari - Touch My Electro
» The Jacky Touch'
» Appli Nabaztouch sur Iphone/Ipod Touch qu'en pensez vous?

Leilani Kane Tomaszewski ϟ Touch my body
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
I DARE YOU :: ohana veut dire famille :: story of my life :: présentations validées